ACCUEIL L’ASSOCIATION ESPACE PARTENAIRES FORMATION VIE ASSOCIATIVE EMPLOI
 
Les statuts
Le réglement interieur
L'association
La lettre des présidents
 
Qu’est ce que l’ISR ?
Programme
Les promotions
Remises des diplômes
  L'annuaire
 
La lettre de SUP DE RE
  Assemblée générale ordinaire
  Les conférences
  Les ateliers
  Les soirées


LA LETTRE de SUP DE RE


Chers membres,

Pour cette lettre du troisième trimestre 2009 (présentée in extremis), nous avons le plaisir de vous présenter une interview d’Amélie Watelet et de Marie-Cécile Meyniel du département Ressources Humaines de la société AXA Cessions, société de conseil et de service en Souscription, Sinistres et Réassurance pour l’ensemble du Groupe AXA.

Bonjour,

Cet entretien a lieu dans le cadre de la lettre trimestrielle adressée aux membres de l’association Sup de Re, association des anciens de l’Institut Supérieur de la Réassurance.

Merci d’avoir répondu à notre invitation.

 

Pourriez-vous nous indiquer vos fonctions au sein d’Axa Cessions ?

AW: Je suis Directeur des Ressources Humaines/Secrétaire Général d’AXA Cessions

MCM: Je suis Chargée de développement Ressources Humaines

Combien de salariés compte Axa Cessions aujourd’hui ?

Environ 150.

La formation dispensée dans le cadre de l’I.S.R. fait-elle partie des formations proposées à vos collaborateurs ?

La demande émane le plus souvent du salarié. Lorsqu’elle est acceptée, celle-ci est intégrée dans le plan de formation.

Quel intérêt représente pour vous la mention du diplôme délivré par l’I.S.R. sur un CV ?

Il ne s’agit pas pour nous d’une formation entièrement différenciante ou recherchée. Ce diplôme représente toutefois un crédit de formation théorique en réassurance. Il est reconnu techniquement en interne chez Axa Cessions.

Quelles sont les formations en réassurance que vous proposez à vos collaborateurs ?

Les techniques propres à la réassurance sont avant tout appréhendées en interne. Après une période de six mois à un an d’expérience, nous proposons des formations dispensées par les grands réassureurs du marché avec lesquels Axa Cessions entretient une relation privilégiée de partenariat. Ces derniers proposent des formations pointues et spécifiques en réassurance.

La crise économique et financière que subit la France a-t-elle un impact sur les recrutements en cours chez Axa Cessions?

Nous pouvons constater davantage de mobilités internes au sein du Groupe AXA.

Le départ à la retraite des baby-boomers a-t-il un impact sur la gestion des effectifs d’Axa Cessions ?

Ce phénomène ne concerne pas AXA Cessions avec une moyenne d’âge de nos salariés de 36 ans.

Quelle est la durée moyenne de recrutement chez Axa Cessions pour un poste donné ?

Il est difficile d’établir une moyenne car ce délai est très variable en fonction du poste proposé. Nous observons toutefois que la spécificité des métiers de la réassurance fait quelque peu augmenter la durée de recrutement par rapport aux métiers de l’assurance.

Face à l’évolution de la technicité des métiers de la réassurance ces vingt dernières années, pensez-vous que la notion de réseau a toujours autant d’importance que par le passé ?

Tout à fait, et encore plus aujourd’hui qu’hier. Il est à noter qu’aujourd’hui, sur 10 postes à pourvoir, 7 recrutements sont réalisés via le réseau.

Quels moyens de diffusion des offres d’emploi utilisez-vous ?

Nous diffusons nos offres d’emploi sur les sites de l’ANPE et de l’APEC. Nous utilisons également les sites d’associations tels que l’APESA ou celui de Sup de Re.

Quel est le niveau moyen de formation de vos salariés entrant ?

Ils ont en général un niveau bac +3 à bac +5 mais ne sont pas forcément spécialisés en réassurance. Nous privilégions la bonne connaissance de l’environnement financier, la capacité de compréhension d’études actuarielles et la maîtrise de langues étrangères. La réassurance peut quant à elle toujours être appréhendée dans le cadre de la formation continue interne.

Nous remercions chaleureusement Amélie Watelet et Marie-Cécile Meyniel de nous avoir consacré du temps pour cette interview. »

Nous pouvons nous féliciter du succès de notre conférence du 22 septembre, à laquelle 131 personnes se sont inscrites. Tous les inscrits n’ont malheureusement pas pu se déplacer, sans doute du fait de l’horaire. N’hésitez pas à nous communiquer les points d’amélioration auxquels vous pourriez songer pour l’an prochain. Bon courage à tous pour le dernier trimestre 2009 qui s’annonce.

Pour la tenue de la rubrique « people » de l’ISR, nous vous remercions de nous adresser les "scoops" que vous souhaitez partager, qu’ils soient relatifs à votre vie professionnelle, ou familiale, à l’adresse fabienne.leroy@aonbenfield.com

Fabienne Leroy

Les lettres précédentes

« LA LETTRE » - Numéro 34 - Année 2016 (au format PDF)
« LA LETTRE » - Numéro 33 - 1er trimestre 2012
« LA LETTRE » - Numéro 32 - 1er trimestre 2011
« LA LETTRE » - Numéro 31 - 3e trimestre 2009
« LA LETTRE » - Numéro 30 - 2e trimestre 2009
« LA LETTRE » - Numéro 29 - 2e trimestre 2007
« LA LETTRE » - Numéro 28 - 1er trimestre 2007
« LA LETTRE » - Numéro 27 - 4e trimestre 2006
« LA LETTRE » - Numéro 26 - 3e trimestre 2006

Vous pouvez également télécharger les anciens numéros au format Word en cliquant sur les liens ci-dessous :